« Voilà un problème très argentin ma foi ! »

Tel est le résumé magistral de mon chargé de TD de « gestion des entreprise en crise » sur l’affaire qui nous intéresse. Dans ce cours, une simulation d’entreprise nommée « Shadow Manager » est organisée. Le prof et ses assistants, nous ont alléché sur ce jeu qui s’effectue par l’intermédiaire d’un « simulateur d’entreprise », bref un logiciel qui mets plusieurs équipes d’étudiants en compétition. Après l’étude d’un cas nommé « Domotix », il nous fallait remettre des décisions entreprenariales pour développer notre entreprise et couler les autres. La semaine passée, nous remettions la première feuille de décisions attendant, pendant la semaine, les résultats par mail. Puis, un courriel nous est parvenu disant qu’un problème technique repoussait la remise des résultats. Aujourd’hui nous arrivons en cours, la machine ne marche toujours pas. Le problème est simple et ils ne s’en cachent pas, ils ont oublié de racheter la licence pour cette année, le logiciel est expiré, ils attendent le nouveau code d’activation. D’où la phrase toute pleine de clairvoyance de mon chargé de TD, « Voilà un problème très argentin ma foi ! ». Sacré Argentine, je crois que chaque jour je m’y attache un peu plus à ce pays.

This entry was posted in Argentine. Bookmark the permalink.

2 Responses to « Voilà un problème très argentin ma foi ! »

  1. Patrick says:

    85% des logiciels uilisés dans les pays sont sans licence, même le ministère de la justice uilise des copies de windows. Je ne parle pas du reste.

  2. "Sacré Argentine, je crois que chaque jour je m’y attache un peu plus à ce pays."
    Attention, tu vas passer le point de non retour Manu Chao…!

Comments are closed.