Geminis

J’ai un petit plaisir en Argentine, c’est aller au Cinéclub. Il y en a un tres sympa tenu par la municipalité et qui passe des films plutot cool. Ainsi, hier soir, comme mon programme etait peu chargé, j’ai décidé d’aller à la séance de 23h voir Geminis, une production Franco-Argentine.
Le film commence sur la vue d’une serringue qui se plante gouluement dans un bras, puis le sang remonte dans ledit objet de torture afin d’etre analysé dans des petites machines. On ne voit personne mais le materiel defini clairement un labo argentin. argentine    18430060 vignL’histoire se résume assez simplement, un frère et une soeur couchent ensemble à l’insu de tous. Il est bien clair dès le debut du film qu’ils sont frère et soeur. On ne nous epargne aucun detaille pendant le film. Bref, au bout d’une heure, on est assez mal à l’aise. (j’avais la gerbe, j’avoue.). Tout se termine sur la decouverte du pot-aux-roses par la mére, effusion de larme, de violence, de frustration et de vice mis à jour. (Un vrai bonheur – ironie -). On sort de là bien degouté et on a pas envie de revenir. Le theme de l’insceste frere-soeur est rarement abordé au ciné (j’ai peut etre pas l’habitude d’aller voir ce genre de film non plus.) et ce n’est pas plus mal. Je vous laisse analyser le titre du film, Geminis
This entry was posted in Argentine. Bookmark the permalink.

2 Responses to Geminis

  1. Christine says:

    Lis le résumé des films avant d’aller les voir.
    Cela t’évitera peut-être ce genre de surprise.

  2. Remi says:

    Il est vrai que j’avais senti un truc pas clair en lisant le résumé, mais l’histoire paraissait pas si malsaine

Comments are closed.