Keke, un ami qui vous veut du bien…

L’angoisse quand on voyage seul c’est de se dire, “on ne peut compter que sur soi”, “vais-je rencontrer des gens avec qui voyager”, “je ne vais pas être trop seul”…. Le problème c’est que la réalité la tendance à dépasser les espérances.

L’autre jour je me promenais lorsqu’un gars m’accoste.
- Hola amigo etc… (Quand un gars vous aborde on sait tout de suite s’il est intéressé ou non. Celui là n’avait pas l’air.)
Bref, on discute et marche jusqu’à la rivière. Puis on se promène pendant quelques heures (qq heures c’est long quand on voit la taille d’Iquitos). Il sert les pinces de tout le monde me présente les gens… et me propose d’aller fumer des “Weads” le soir même. (Heureusement je l’ai pas recroisé le soir en question on connaît mon engouement pour les “Weads”. J’ai appris le mot comme ça)
Ce matin je me promène tranquillement lorsque je croise la gars par hasard dans la rue (je pensais pas qu’Iquitos était petit à ce point là). “Keke” me demande où je vais.
- Au marché de Belen.
- Je t’accompagne, dit-il.
Le gars est sympas, il me montre tous les fruits du coin (j’ai retenu aucun nom) On bouffe dans un buibui. Bref au bout de quelques heures j’ai quand même envie de me promener seul afin d’accoster d’autres personnes. J’arrive à m’en débarrasser, le problème c’est que dès que je me pointe au seul lieu sympas de la ville il est là. Je pensais pas qu’en me promenant seul j’aurai aussi envie d’être tranquille parfois….
This entry was posted in Pérou. Bookmark the permalink.

2 Responses to Keke, un ami qui vous veut du bien…

  1. Remi says:

    Alors suite de l’histoire… C’est pas faute d’avoir voulut l’eviter hier soir mais je suis tombé sur lui, conclusion on est allé picoler et aujourd’hui il veut absolument aller au zoo….super!

  2. Kroll says:

    Quel star ce Rémi!!

Comments are closed.