Loco un ami qui vous veut du bien.

Je sais pas pourquoi, au Pérou j’ai l’art d’attirer les gars pas nets. J’avais déjà pu faire connaissance avec Keke à Iquitos, cette fois-ci c’est “Loco”. Le gars était assis sur un banc, alors j’ai entamé la conversation. Il parle un espèce de mélange Franco-Espagnol. Je crois qu’il fait rien de sa vie et il commence à être un peu envahissant. A chaque fois que je m’arrête à la terrasse d’un café il débarque. Je vais au bord de la mer, il est là! Outre le fait de me proposer d’aller boire des bières, il me fait des avances homosexuelles flagrantes. J’ai eu beau lui répéter que je ne suis pas gay, le mec veut rien entendre… Enfin, je pars cette nuit de toute façon, ça réglera vite le problème (même si c’est un peu trash de parler de problème).

Par contre hier en prenant mon petit dej, un gars s’approche de moi et me dit “Vous êtes français? je viens de vous entendre parler français” (Je parlais plus ou moins français à cause du Loco qui avait débarqué). Le gars était ravi de croiser un français. Visiblement il n’en voit jamais par ici. Le type semblait avoir une histoire intéressante. Espagnol immigré en France du temps de Franco, il est par la suite entré dans l’armée française pour finir officier. Depuis il était venu s’installer à Trujillo au Pérou pour diverses raisons. Malgré ses années de vie en France il avait un petit accent hispano (ce qui me fait dire que c’est pas gagné pour que je perde mon accent français). Le gars était très sympa et on a bien discuté….(l’histoire qui finit en queue de poisson, mais j’ai rien d’autre à dire sur le sujet. C’était juste une anecdote)
This entry was posted in Pérou. Bookmark the permalink.