Saint Rémi

Aujourd’hui, nous fêtions la Saint Rémi. Et, je ne sais pas si vous êtes au courant de la vie de Saint Rémi mais c’était quand même un type pas mal. Je me suis permis de prendre sa bibliographie sur le site de l’Evangile Au Quotidien (http://www.levangileauquotidien.org), en y ajoutant mes commentaires personnels (entre parenthèse et en italique.). J’ai également mis en gras tous les points communs que j’ai pu me trouver chez mon prédécesseur.

 

La vie de saint Rémi

(où plutôt un micro extrait)

Archevêque de Reims, Apôtre des Francs
(438-533)
 

Saint Rémi L’histoire de sainte Clotilde nous a appris comment Clovis se tourna vers le Dieu des chrétiens, à la bataille de Tolbiac, et remporta la victoire (En gros, il allait perdre alors il a dit à sa femme que si son Dieu le faisait gagner il se convertirai; C’est un peu du chantage avec Dieu quand même!!!). Ce fut saint Rémi qui acheva d’instruire le prince (des bêtes de culture ces Rémi). La nuit avant le baptême, saint Rémi alla chercher le roi, la reine et leur suite dans le palais, et les conduisit à l’église, où il leur fit un éloquent discours sur la vanité des faux dieux et les grands mystères de la religion chrétienne.

Le Saint prédit à Clovis et à Clotilde les grandeurs futures des rois de France, s’ils restaient fidèles à Dieu et à l’Église. Quand fut venu le moment du baptême, il dit au roi: "Courbe la tête, fier Sicambre; adore ce que tu as brûlé, et brûle ce que tu as adoré." Au moment de faire l’onction du Saint Chrême, le pontife, s’apercevant que l’huile manquait (ça il aurait fallut vérifier avant!!!), leva les yeux au Ciel et pria Dieu d’y pourvoir. Tout à coup, on aperçut une blanche colombe descendre d’en haut (elle n’allait pas descendre d’en bas), portant une fiole pleine d’un baume miraculeux; le saint prélat la prit, et fit l’onction sur le front du prince. Cette fiole, appelée dans l’histoire la "sainte Ampoule", exista jusqu’en 1793, époque où elle fut brisée par les révolutionnaires (des vrais vandales, encore pire que dans nos banlieues). Outre l’onction du baptême, saint Rémi avait conféré au roi Clovis l’onction royale. Deux sœurs du roi, trois mille seigneurs, une foule de soldats, de femmes et d’enfants furent baptisés le même jour.

Saint Rémi s’éteignit, âgé de quatre-vingt-seize ans (Que dieu me garde en bonne forme jusque là.).

Abbé L. Jaud, Vie des Saints pour tous les jours de l’année, Tours, Mame, 1950.

 

PS: Merci à ceux qui me l’ont souhaitée, ça se compte sur les doigts d’une main d’ailleurs…

This entry was posted in Billets Nocturnes. Bookmark the permalink.

10 Responses to Saint Rémi

  1. Bertrand says:

    Bonne fête Rémi!!! Je suis content d’avoir appris ce qu’a fait ton ancêtre nominal…
    Au fait – rien à voir – si tu vois en Argentine des trains tout vieux qui ressemblent à des boîtes de conserve prêtes à être recyclées, sache qu’ils viennent du Portugal qui les a vendus à ton cher pays. Et c’est bien parce que leurs locomotives diesels puent et font du bruit, et comme j’habite à côté d’une gare maintenant…

  2. Erwan says:

    Bonne fête! J’espère que tu es passé à la deuxième main!
    De toute manière on peut toujours compter sur toi pour nous rappeler ton anniversaire et ta fête! :p

  3. Charlotte says:

    Coucou Rémi,
    En fait j’ai fait exprès de ne pas te souhaiter ta fête, car je savais que tu te la souhaiterait toit seul!!
    Bonne fête quand même et mille pardons pour cet oubli
    Bisous

  4. Marion says:

    Très interessant la vie de St Rémi!! Non mais franchement on s’en tape!

  5. Christine says:

    On n’est jamais mieux servi que par soi-même!!
    Je te rappelle qu’une dizaine de personnes t’ont souhaité ta fête le 15 janvier. J’étais participante et témoin!!!

    Grosses bises mon frère, bon retour et see you in July.

  6. Kroll says:

    Rémi je te remercie pour ce morceau de culture que tu fais parvenir jusqu’à nous. Je te fais mes plus plates excuses à propos de mon oubli lié à mon ignorance. Mea culpa…
    Mais ce qui est bien avec toi c’est que tu es toujours là pour te rappeler ta fête, ton anniv et te tirer le portrait.

    Sinon j’espère que tu profiteras du temps qu’il te reste en Argentine pour peaufiner ton look.
    biz à toi gringo

  7. Tim says:

    Désolé Rémi j’ai pas pu te la fêter car j’étais à la reconstitution du baptême de Clovis ce jour-là.
    Je jouais un role majeur, la colombe, et malheureusement pour moi le fil qui devait me descendre c pété (chute de 20 metres)heureusement Clovis était là!!
    reviens-nous vite Clovis!
    ciao
    Tim

  8. Cécile says:

    bonne fête avec retard mais avec enthousiasme

    ps; je ne me souviens pas que tu m’aies souhaiter la sainte Cécile le 22 novembre cousin alors t doigts qui compte t vrais amis, tu t’en fais une main et tu te fous une baffe de ma part pour mauvais esprit (non mais!!!!!) 🙂

    pps: tu es sur que c bien de l’huile le liquide blanc que la colombe a fais tomber d’en haut? c louche !!!!

  9. Delphine says:

    mdr! merci!!!

  10. Kroll says:

    C’est vrai ce qu’elle dit Cécile. Moi non plus tu m’as jamais fêté ma fête je suis sûre que tu sais même pas quand c’est.
    Bon sinon j’espère que ton voyage se passe bien.

Comments are closed.